Spécial Cyclisme

Les spécificités à vélo électrique pour chaque étape

Plusieurs informations sont disponibles pour le pratiquant à vélo électrique dans chaque étape décrite, dans la rubrique « détail », et « le paragraphe « Informations et liens supplémentaires » :

L’indice de consommation :

C’est la consommation approximative affiché en % de batterie

Cet indice doit vous permettre de prévoir d’adapter le niveau d’assistance en fonction du risque de panne et de recharger en bas des grandes ascensions. Pour votre confort, prévoyez de recharger la batterie bien avant de la vider durant le temps du déjeuner ou en profitant d’une activité dans l’un des 200 points de recharge partenaires.

Personnaliser cet indice sur www.ebikemaps.com

  • De 0 à 25%: Rouler l’esprit libre sans soucis d’autonomie et indépendamment de votre mode d’assistance
  • De 0 à 50%: Rouler l’esprit libre sans soucis d’autonomie en gérant votre mode d’assistance
  • De 50% à 75%: Rouler économe sans abuser des niveaux d’assistance élevés
  • 75% 100%: Rouler économe : une recharge intermédiaire est conseillée pour profiter au mieux de l’assistance.

Les conseils spécifiques de l’étape indiquent

  • les secteurs énergivores où il ne faut pas abuser de l’assistance
  • des lieux de recharge conseillés
  • un niveau de batterie intermédiaire pour appréhender votre consommation et anticiper le reste du parcours
preparation itinéraire

Qui veut aller loin ménage sa batterie

  •  Eviter de vous arrêter régulièrement pour mieux repartir sans réelle raison. Le démarrage est énergivore ! Pour les mêmes raisons, éviter le pédalage en saccade, dans le jargon : « Pédalez rond »
  •  Roulez en groupe plutôt que de prendre de l’avance et attendre les derniers. Vous y gagnerez aussi en convivialité !
  •  Adaptez le niveau de l’assistance moteur en fonction de la pente et de la distance restante à parcourir. Plus la montée est dure et plus elle le sera pour votre moteur. Un bon compromis est à choisir même si la tentation est grande de vouloir être propulsé plus aisément.
  •  Recharger la batterie avant ou dans une grande ascension plutôt que de prendre le risque de le faire en haut. Charger une batterie bien déchargé est plus efficace que de compléter la charge d’une batterie quasi pleine.
  •  Le deuxième niveau d’assistance est le meilleur compromis efficacité / consommation même si vous vous permettez ponctuellement de mettre une assistance au niveau 3 voir 4.
  •  Pour certain vélo, l’assistance du moteur sera optimale dans une plage de fréquence de pédalage. L’erreur du débutant est de pédaler « fort et lentement » : dans le jargon du cyclisme on parle de « tirer gros ». Un pédalage fluide, soutenu à un rythme plus important (70 à 80 tours/min) offrira une efficacité optimale.
  •  Echanger les batteries les plus vides avec celles les plus remplies dans un groupe à mi-parcours (pour les systèmes compatibles – n’oubliez pas les clefs !)
  •  Voyager avec une batterie d’avance permet de voyager serein mais plus lourd
  •  Pneus sous gonflés, suspension qui « pompent » sont des pertes énergétiques conséquentes

BONUS 🙂 Apprendre au côté d’un Moniteur de cyclisme est conseillé avant de se lancer en itinérance.